VOS CONTRIBUTIONS

Ensemble, créons
le Strasbourg de demain !

Subvention pour création d’arceaux à vélo dans les copropriétés

Avec une subvention de 50 € par arceau à vélo, inciter les copropriétaire, lors de l’assemblé générale à investir dans la mise en place d’arceau à vélo digne de ce nom. Dans beaucoup de copropriété ancienne, rien n’a été prévu pour les vélos.

8+
8+
  • La ville heureuse doit-elle être en béton?

    Monsieur, Vous nous avez fait l’honneur et le plaisir de nous écouter lors d’une rencontre informelle concernant un projet immobilier chemin de la […]

    6+

    La ville heureuse doit-elle être en béton?

    Monsieur,
    Vous nous avez fait l’honneur et le plaisir de nous écouter lors d’une rencontre informelle concernant un projet immobilier chemin de la Prairie à la Robertsau et nous vous en sommes reconnaissants.
    Vous n’avez pas pris position dans ce différend qui nous oppose à la ville et au promoteur, sur ce projet que nous percevons comme démesuré, dangereux, inadapté et incongru.
    Notre quartier est encore (un peu) préservé de la bétonisation à outrance que la métropole impose depuis quelques années à son agglomération, dont la gestion lui a été confiée par ses habitants.
    Nous sommes ces habitants.
    Un article du 13 décembre dans les DNA relatif à la «Bétonisation des Deux-Rives », semble prouver que vous n’êtes pas insensible aux aspirations des citadins et ceci nous réjouit.
    Le projet chemin de la Prairie comporte 52 logements le long du nouveau tronçon de la ligne E du tram.
    Quatre bâtiments disposeront de 41 places de parking (pour 52 logements).
    Leur hauteur sera de 12 m.
    L’accès des véhicules passera en totalité par le chemin de la Prairie, largeur 3m par endroit, sans trottoirs, en sens unique, sauf pour les cyclistes qui peuvent circuler à contresens.
    P.M. le quartier Chemin de la Prairie, rue du docteur François, rue Schulz est classé zone de protection du patrimoine architectural urbain .
    Un autre projet est en cours rue des Frères Stoeffler et son accès passera des logements à la rue des Frères Stoeffler directement à travers les voies du tram. Ce projet amènera inéluctablement un accroissement supplémentaire de la circulation.
    Nous avons donc plusieurs questions à vous poser :
    1) Qui répondra des accidents programmés liés à l’accroissement de la circulation dans le triangle chemin de la Prairie, rue Médiane, rue du Docteur François?
    2) Comment pensez-vous que se passera le stationnement dans tout le quartier, en particulier dans le chemin de la Prairie?
    3) Pourquoi faire semblant de préserver l’âme d’un quartier par un PLU « protecteur » alors que ce dernier autorise à défigurer le secteur tranche par tranche, inexorablement, impitoyablement?
    4) Sachant que nous ne sommes pas opposés à une urbanisation raisonnée et raisonnable, comptez-vous arrêter cette forme invasive de bétonisation?
    5) Quelle est finalement votre position par rapport à ce projet et que pouvez-vous faire pour le rendre « hurbain » (humain/urbain)?
    Veuillez agréer, Monsieur Fontanel, nos sincères salutations.
    Au nom du Collectif de la Prairie :
    Patrick Bouyer
    Jean-Jacques Hertzmann
    Pierre Sallerin

    6+
    6+
  • la reliance intergénérationnelle

    Constat : -une population senior grandissante avec les années (baby-boomer et génération x) ayant une expérience de vie et une approche différente de […]

    7+

    la reliance intergénérationnelle

    Constat :
    -une population senior grandissante avec les années (baby-boomer et génération x) ayant une expérience de vie et une approche différente de ses aînés
    et
    -une génération Y et Z pleine d’idées innovantes,forte aussi de sa jeunesse (énergie / oser faire).

    la reliance de ces différentes générations devrait être plus mise en avant,plus active,car ils ont tous un point commun (la conscience de devoir,vouloir vivre différemment,vivre mieux,vivre solidaire,vivre avec bienveillance,partager ce que l’on a appris (pour les seniors),apporter de l’audace,de l’énergie (pour les jeunes).

    7+
    7+
  • saturation du trafic voiture – musée d’art moderne

    Je souhaiterais connaître votre position quant à la saturation de la rue de Wasselonne à Strasbourg. Je crains que cette situation, peut-être liée […]

    6+

    saturation du trafic voiture – musée d’art moderne

    Je souhaiterais connaître votre position quant à la saturation de la rue de Wasselonne à Strasbourg. Je crains que cette situation, peut-être liée aux travaux du tram au bout de la rue ne perdure, ne s’aggrave même lorsque la tram fera “bouchon” et limitera davantage encore l’écoulement du trafic. J’imagine que des études d’impact ont été réalisées avant la définition de ce projet. Je souhaiterais connaître votre vision sur ce noeud. Merci

    6+
    6+
  • Création d’un Revenu Minimum Etudiant

    Afin de lutter contre la précarité qui frappe bon nombre d’étudiant je propose d’établir sur le plan de la ville de Strasbourg un […]

    5+

    Création d’un Revenu Minimum Etudiant

    Afin de lutter contre la précarité qui frappe bon nombre d’étudiant je propose d’établir sur le plan de la ville de Strasbourg un Revenu Minimum Etudiant à l’image de ce qui existe aussi au niveau de la ville de Dunkerque (93 000 habitants, 11 000 étudiants) qui propose un RME de 450 €. Strasbourg pourrait devenir la première grande ville de France à adopter un Revenu Minimum Étudiant sur critère de ressources pour soulager la précarité.

    5+
    5+
  • Plateforme Internet Solidaire pour lutter contre la précarité étudiante

    Je propose la création d’une plateforme solidaire qui permettrait de mutualiser les moyens pour lutter contre la précarité des étudiants. Il s’agirait de […]

    3+

    Plateforme Internet Solidaire pour lutter contre la précarité étudiante

    Je propose la création d’une plateforme solidaire qui permettrait de mutualiser les moyens pour lutter contre la précarité des étudiants. Il s’agirait de proposer sous la forme besoins/solutions des solidarités et de développer un outil pour que les étudiants se sentent moins isolés dans leurs problématique financière. Pourraient se regrouper sur cette plateforme les principaux acteurs de la vie étudiante comme le CROUS, la CPAM, la CAF, les syndicats et associations étudiantes où pourraient être développé toute une solidarité et une aide pour favoriser le logement. L’objectif étant de mutualiser les moyens pour lutter contre la précarité étudiante. La CPAM pour la CMU, la CAF pour les APL. Pour les chiffres sur la précarité étudiante : Observatoire National de la vie étudiante (PDF en ligne). Il s’agit pour la ville de Strasbourg aussi de mutualiser tout le réseau immobilier ou relatif au logement étudiant afin de développer un “label logement étudiant” qui serait une garantie d’un prix correct pour les étudiants et du sérieux pour le bailleur. Le logement étant le premier poste de dépense des étudiants. La ville de Strasbourg serait ainsi impliquée dans l’amélioration de la situation sociale de ses étudiants pour leur permettre de pouvoir vivre le plus sereinement leurs études.

    3+
    3+
  • Bourse loisirs enfants par quotient et non secteur !!

    Je trouve extrêmement injuste que les quartiers populaires de strasbourg soient exclu des bourses de natation enfants (80€) Et que l on donne […]

    2+

    Bourse loisirs enfants par quotient et non secteur !!

    Je trouve extrêmement injuste que les quartiers populaires de strasbourg soient exclu des bourses de natation enfants (80€)

    Et que l on donne priorité au quartier d Hautepierre.

    A croire qu il faut choisir où vivre pour être pauvre et avoir des droits!

    A la krutenau ,on vit aussi avec 800€ le mois . Et on n a pas d amélioration au niveau du cardek pour offrir des loisirs et des gardes.
    Ils n ont pas les moyens de repondrent a la demande de notre quartier.
    Nous sommes avant dernier dans la répartition des budgets ! Tout part pour Hautepierre et dossier des treize!!!

    Il faut revoir la distribution des budgets.

    On offre beaucoup de moyens dans les anciens quartiers pauvres.

    Mais ceux du centre rien!

    C est inegal et injuste.

    On ne doit pas verser de bourse par quartier prioritaire. Un enfant ne choisit pas où il nait.

    Ça devrait être d après les revenus et la composition de la famille.

    2+
    2+
  • Un Noël heureux

    Je ne veux plus que pour mon fils de 6 ans Noel signifie cartable fouillé deux fois par jour, et son manteau ouvert. […]

    13+

    Un Noël heureux

    Je ne veux plus que pour mon fils de 6 ans Noel signifie cartable fouillé deux fois par jour, et son manteau ouvert.
    Si le marché de Noel ne devient pas plus sobre, simple, modeste et plus beau que commercial, je quitterai Strasbourg.

    13+
    13+
  • Bus des services publics, proche des citoyens

    Il est vrai qu’il existe quelques mairies de quartier, mais les quartiers à Strasbourg sont grands. Pourquoi ne pas aller à la rencontre […]

    1+

    Bus des services publics, proche des citoyens

    Il est vrai qu’il existe quelques mairies de quartier, mais les quartiers à Strasbourg sont grands. Pourquoi ne pas aller à la rencontre des citoyens et faciliter leurs démarches où tous simplement les écouter ?

    Pour cela, il serait intéressant de mettre en place des bus des services publics aménagés, permettant de se rendre au plus près des habitants.

    Ces bus pourraient faciliter les démarches administratives auprès de la mairie, mais pas seulement, ils pourraient accueillir à l’occasion d’autres services publics: CAF, Sécurité sociale, préfecture, poste, SNCF…

    1+
    1+
  • Plus d’espace verts, espaces de vie, moins de voiture

    Si l’on compte tous les espaces directement liés à l’utilisation de la voiture (rues, routes, parking, garages, stationnement de surface…) et indirectement liés […]

    18+

    Plus d’espace verts, espaces de vie, moins de voiture

    Si l’on compte tous les espaces directement liés à l’utilisation de la voiture (rues, routes, parking, garages, stationnement de surface…) et indirectement liés à cet usage (trottoirs pour protéger les piétons, bandes / pistes cyclables pour protéger les cyclistes…), il est probable que nous atteignons plus de la moitié de la surface de la ville dédiée à l’usage de la voiture, au détriment des autres modes de transport mais surtout au détriment d’espaces verts et végétalisés, d’espaces partagés, d’espaces de convivialité, d’espace de rencontre, d’espaces de création et d’épanouissement. Ces espaces, qui peuvent être informels, des tiers-lieux, paraissent importants pour la rencontre des citoyens, éviter un repli communautariste.
    Si l’on change de paradigme, et qu’on laisse plus de place à l’humain et à la nature dans nos villes, nous arriverons à créer des villes où il fait bon vivre. Ainsi, nous réduirons d’une part les émissions, mais également augmenterons les réceptacles à CO2, les sources d’oxygène et les lieux de fraîcheurs. Il est aussi possible de cette manière de lutter contre l’étalement urbain, les espaces libérés par les voitures, permettent de nouvelles constructions, intégrant des espaces verts, des jardins, des espaces de vie, de rencontre et d’échanges entre citoyens. Créer du lien social, en créant du lien avec la nature.

    18+
    18+
  • Extension du PNU de Strasbourg

    Actuellement, le PNU Ill- Bruche recouvre les quartiers Cronenbourg, Koenigshoffen,Elsau et le PNU Ill-Rhin les quartiers Robertsau,Wacken, Orangerie. Il faudrait l’étendre à toute […]

    1+

    Extension du PNU de Strasbourg

    Actuellement, le PNU Ill- Bruche recouvre les quartiers Cronenbourg, Koenigshoffen,Elsau et le PNU Ill-Rhin les quartiers Robertsau,Wacken, Orangerie.
    Il faudrait l’étendre à toute la ville.

    1+
    1+
  • Voie réservée au Covoiturage

    En 2005, à Washington, j’ai pu voir des voies de circulations réservées aux co-voiturage. Si l’on souhaite réduire le trafic de véhicules dans […]

    10+

    Voie réservée au Covoiturage

    En 2005, à Washington, j’ai pu voir des voies de circulations réservées aux co-voiturage.
    Si l’on souhaite réduire le trafic de véhicules dans notre agglométation, il est bien sûr possible de promouvoir le covoiturage auprès des citoyen mais ceci est d’autant plus efficace si on leur propose un (ou plusieurs) avantage(s) concrets à co-voiturer par exemple :
    – en leur réservant des voies de circulations prioritaires ou leur permettant d’utiliser certaines lignes de bus (ex la N4 qui vient de Wasselone)
    – en leur proposant des tarifs préférentiels dans les parcs relais ou parkings de la ville

    10+
    10+
  • Toutes les forces
    de Strasbourg

    •  

    Faites un don

    Pour donner un coup de pouce à la campagne

    Soutenir la campagne